Comment gérer les émotions dans le cadre professionnel ?

gestion-emotion

Dans cet article je vais me concentrer sur les 4 émotions de base que sont : la peur, la colère, la tristesse et la joie.

L’important avant de commencer est de bien avoir conscience que ces émotions ne sont ni positives, ni négatives; elles sont agréables ou désagréables.

Les émotions ont une raison d’être, elle vous pousse à ré(agir).

Dans l’environnement professionnel, il n’est pas toujours aisé de savoir comment composer avec les 4 émotions. Bien entendu dans tous le cas il s’agit d’écouter et de comprendre les besoins, mais il faut également pouvoir apporter une réponse adaptée.

La peur

  • Lorsque qu’un collaborateur a peur, il est important de partir des faits qui sont à l’origine de cette peur.
  • Partez de la situation concrète et listez avec lui, étape par étape, les points positifs de l’événement.
  • Ne soyez pas dans le jugement et évitez les points de vue personnels.
  • Valorisez votre collaborateur, vous connaissez ses points forts, et vous pouvez le rassurer par des exemples concrets.
  • Rassurez-le aussi sur ce qui est certain.  Etre dans l’instant présent est indispensable, la peur faisant partie du futur et donc des anticipations.

La colère

  • Comme pour la peur, et les autres émotions, il s’agit de déterminer ce qui a déclenché la colère.
  • La colère est souvent présente lorsqu’une personne rencontre un obstacle, qu’il y a non respect d’une règle, ou quand quelque chose est injuste ou ne se passe pas comme elle veut.
  • La communication sera ici d’autant plus importante.
  • Il s’agira de pratiquer l’écoute active et de bien laisser la personne s’exprimer.
  • Il est important de prendre le temps de comprendre la colère d’un collaborateur car à terme elle peut mener à la rancune, à la frustration et à l’agressivité.

La tristesse

  • Lorsqu’un de vos collaborateurs est triste, il se peut qu’il ne veuille pas donner plus de détails sur la situation qui a déclenché cette émotion.
  • L’empathie va être centrale, ne niez pas l’émotion de la personne, acceptez et comprenez.
  • Soyez aussi ouvert à ce que la personne soit temporairement moins performante.
  • Enfin, faites attention à ne pas avoir de propos maladroits.

La joie

  • Des 4 émotions de base, la joie est l’émotion la plus agréable.  Il s’agit ici d’encourager et d’approuver cette émotion.
  • La joie est source d’enthousiasme, elle permet d’aller de l’avant et est communicative.
  • Fêtez, par exemple, avec vos collaborateurs les moments dans lesquels ils se sentent bien, des réussites, des projets menés à bien.
  • Il est important d’accepter de telles émotions tout en évitant évidemment les débordements.

Envie d’en découvrir plus sur les émotions au sein des équipes ?

Contactez-moi par mail mookaitecoaching@gmail.com ou par téléphone 0472 01 56 72